Mouvements squelettes & cadrans ajourés

Horlogerie

Skeleton movements & openworked dials

Le cadran d’une montre est bien souvent l’élément qui attirera votre attention en premier, celui qui va déterminer si le garde-temps vous plaît ou non.

En ce sens, les montres squelettes ont quelque chose d'intrigant, découvrons ensemble pourquoi.

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un cadran ?

Pour faire simple, le cadran est la surface qui permet de lire l'heure et que l'on trouve à l’intérieur de la montre, sous le verre et sous les aiguilles. Dans le monde horloger, on dit qu’il s’agit du "visage" de la montre. Le cadran est en général de forme ronde, mais il s’adapte au boîtier et peut donc tout à fait devenir rectangulaire ou carré.

Il est plat dans la majorité des cas, mais peut aussi être incurvé (les aiguilles en suivent alors la courbe), ajouré (pour voir le mouvement) ou encore comporter plusieurs niveaux pour favoriser la lisibilité des différentes indications.

Sur un cadran, on retrouve les différentes informations données par le mouvement comme les heures, les minutes, les secondes, le jour, le mois, l'affichage 24h, etc. Ces différentes informations sont indiquées grâce à différentes échelles de mesure, codes graphiques et chiffres : le challenge pour les horlogers, c'est de rendre toutes ces indications lisibles et esthétiques !

Qu’est-ce qu’un mouvement squelette ?

En horlogerie, un mouvement squelette est un mouvement de montre dans lequel certaines parties telles que la platine ou les ponts sont ajourés dans le but de rendre visibles les organes du garde-temps.

Les montres squelettes n’ont pas de cadran ?

Oui et non, pour les montres squelettes on parle de cadrans ajourés ou de cadrans ouverts. Ici, ce n’est plus le design du cadran qui est au centre de l’attention, mais le mouvement de votre montre. D’ailleurs le terme “squelette” y fait justement référence. Et puisque ici c’est le moteur qui compte, les montres squelettes sont généralement dotées de mouvements automatiques encore plus fiables.

Parfois, la "squelettisation" peut aller plus loin, au-delà du cadran, il est possible de retrouver des montres où toute la matière non-essentielle a été retirée, sur le pont, la platine, le rouage ou toute autre partie mécanique de la montre.

Si l’objectif premier d’une montre squelette est d’offrir à son propriétaire la possibilité de dévoiler l’intimité du mouvement et son architecture interne, chaque marque y ajoute en général une dimension esthétique. Chez Depancel, on a choisi, par exemple, de mettre en lumière l’échappement, ce fameux organe réglant qui donne son tic-tac à la montre mais aussi le ressort de barillet afin d’en faire une indication de la réserve de marche, à l’image d’un étrier de frein. (En deux mots, cette mise en exergue du ressort de barillet permet de savoir où en est la réserve : si le ressort est tendu la réserve est remplie à contrario si le ressort est détendu la réserve est vide.)

La plus sportive des montres squelettes !

Chez Depancel, on est passionné par la belle mécanique. Il était donc évident pour nous d’ajouter une montre au cadran ajouré à nos collections. Et pour ça, quoi de mieux que l’univers Série-P ? L’admiration pour la belle mécanique, c’est le mot d’ordre dans le monde de la course automobile. Les motifs du cadran semi ouvert de Pista GT rappellent le design d'une jante et ses aiguilles ajourées vous laissent admirer sans modération un mouvement automatique STP 6-15 Swiss-Made. Elle a été conçue, assemblée et contrôlée en Suisse par des passionnés, pour vous offrir une qualité irréprochable.

Une montre squelette Swiss-made unique en son genre, ça vous tente ?


Article précédent

Partager l'article

Article suivant

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour participer à la co-création des prochaines montres et ne rien rater, c'est ici :